Christian Manable - Président du Conseil général de la Somme © comdesimages.com

Le festival de Saint-Riquier commence un nouveau cycle.

C’est en 1992 que je l’ai découvert et j’en suis, depuis, devenu un fidèle. Hier, fidèle habitué, aujourd’hui, Président du Conseil général, j’ai à cœur d’offrir à son public tout ce qu’il m’a apporté : la rencontre avec des interprètes remarquables, la découverte d’un univers infini, la musique, la convivialité de ses soirées, le partage de l’émotion et de la connaissance.

Je dis son public, mais j’aimerais pouvoir dire ses publics car telle est la principale évolution que nous souhaitons apporter au festival de Saint-Riquier. Notre volonté est de s’ouvrir à tous les publics, de les inviter, vraiment, à découvrir la production artistique d’ici et d’ailleurs. Ce chemin passe inévitablement par la fréquentation des œuvres, la reconnaissance des pratiques amateurs, la confiance donnée à de jeunes artistes.

Ce n’est sans doute pas un hasard si notre volonté de faire évoluer le festival croise aujourd’hui le chemin de Chopin et du romantisme. Ce lieu, Saint-Riquier, avec son abbatiale et son abbaye, semble prédestiné à célébrer le romantisme, à mêler littérature et musique, à donner toute sa place à la jeunesse, à s’ouvrir aux autres…et à laisser l’imaginaire prendre possession de l’été.

Ainsi, pour rendre hommage à Chopin les 12, 13 et 14 juillet, à l’occasion du bicentenaire de sa naissance, nous avons confié les commandes du festival à deux jeunes artistes amiénois reconnus internationalement, Sandra Moubarak et Anthony Leroy. Ils vous accompagneront dans un parcours, au cœur du romantisme, entre lecture de George Sand et d’Alfred de Musset et interprétation d’œuvres de Mendelssohn, Liszt, Schumann… sans oublier, bien sûr, Chopin.

Nous avons proposé à l’association Cardan et ses personnes « fâchées » avec la lecture de se produire sur scène en interprétant leur « Philharmonique des mots » concocté par Marie Desplechin et Nicolas Frize.

Nous avons aussi réuni une soixantaine de chœurs du département, soit plus de 1000 choristes, qui ont travaillé sous la direction de Luc Guilloré, pour vous proposer une après-midi exceptionnelle au Zénith d’Amiens sur le thème des polyphonies du monde.

L’équipe du festival a également préparé une série de concerts qui fait la part belle à la musique instrumentale et bien entendu à la voix. Mais aussi aux orgues de la Picardie maritime, avec le conseil artistique de Béatrice Piertot,

Je salue le Conseil Régional de Picardie qui nous rejoint dans cette belle aventure. Je vous l’ai dit, un nouveau cycle commence.

Mais chut, les instruments sont accordés, une longue silhouette s’approche du piano… Place à la musique !

Christian Manable
Président du Conseil général de la Somme

Retour à l'accueil

Réservation en ligne

Festival Saint Riquier-Baie de Somme du 8 au 19 juillet 2011