L’arrivée à Saint-Riquier est déjà un choc : pourquoi une si grande et si belle église pour un village si petit ?

Saint-Riquier est considéré comme une des plus anciennes communes de France, ce dont témoigne encore son beffroi. Aujourd’hui peuplé de 1200 habitants (l’abbatiale seule pourrait en contenir 300 de plus !), il n’est plus que le reflet de ce qu’il fut il y a plus d’un millénaire, ayant peu à peu perdu de son importance au profit de « abbatis villa » : Abbeville. Saint-Riquier reste néanmoins l’un des sites les plus prestigieux du nord de la France, tant l’histoire et l’architecture s’y mêlent intimement.

abbatiale de Saint-Riquier

Fondée sur le tombeau de saint Riquier, probablement au VIIème siècle, l’abbaye bénédictine atteint son apogée sous le règne de Charlemagne. L’histoire de l’abbaye, et par là-même de la ville qu’elle avait largement suscitée, est longue et fertile en événements de toutes sortes : incendies, destructions, pillages qui marquent les mille années de sa vie.

Incendiée et en partie détruite en 1554, il faut attendre le XVIIème siècle et le long abbatiat de Charles d’Aligre pour que soient relevées les ruines de l’église et des bâtiments. L’église d’aujourd’hui est sans conteste l’un des plus beaux édifices médiévaux de la région picarde.

L’amateur d’art y trouve une somme complète des étapes de l’art gothique. Le monument survécut à la période révolutionnaire. L’abbatiale devint église paroissiale, et l’abbaye petit séminaire du diocèse d’Amiens au XIXème siècle.

Acquise par le Département de la Somme en 1971, l’abbaye est aujourd’hui un centre culturel, et chaque été depuis vingt-cinq ans les murs de l’abbatiale résonnent aux chants harmonieux des musiciens invités par le Festival de Saint-Riquier pour le plaisir des mélomanes qui viennent de plus en plus nombreux. Ainsi est renoué le fil qui, du foyer d’art et de culture qu’était l’ensemble abbatial carolingien, aboutit à la renaissance actuelle de l’abbaye millénaire.

Réservation en ligne

Festival Saint Riquier-Baie de Somme du 8 au 19 juillet 2011